LA TIERRA DEL OLVIDO, Carlos Vives, traduction française

La terre de l’indépendance

Comme la lune qui éclaire les chemins , la nuit
Comme les feuilles dans le vent
Comme le soleil chasse le froid
Comme la terre attend la pluie
Comme la mer , la rivière
Ainsi, j’espère ton retour
à la Terre de l’indépendance
Comme mes peurs sombrent si je navigue
sous ton regard
Comme sont joyeux mes sentiments
avec ta voix amoureuse; avec ton sourire de femme
Comme tu me troubles le coeur
Comme tu m ôtes le souci
Comme tu me voles  mon calme
TU tiens la clé de mon âme
je t’aime plus que mon âme
Je t’aime plus que ma vie
puisque je meurs sans ton amour

YAPACHO…..
comme la lune qui éclaire les chemins
comme les feuilles dans le vent
comme le soleil chasse le froid
comme la terre attend la pluie
comme la mer attend le fleuve
ainsi j’attend ton retour vers la terre de l’indépendance
tu as la clé de mon coeur
je t’aime
plus que ma vie puisque sans ton amour
je me meure
je t’aime , Colombia, terre de beauté
pleine de marais, de montagnes, d’oiseaux, d’arbres…..

VOIR LA VIDEO

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s