DUELE DEMASIADO, David Bisbal, traduction française

Trop de peines trop de tristesse
à voir ces petits enfants
à la merci de  cette foule
de va-nu-pieds
alors que tous
s’en lavent les mains
et ça me peine  démesurément
je détourne le regard
regarde de l’autre côté
ça gène d’avoir trop
alors qu’ils nagent dans la fange
et que leurs yeux t’observent
c’est plus facile de les oublier
plus facile de les oublier
c’est la faute des autres
ils payent très cher  un contrat
qui ne fut jamais signé
Pour toi ,parce que au rivage jamais tu n arrives
Pour moi, parce que maintenant
le coeur me brûle
Si le monde continue
à aller de travers
je ne peux retenir de crier ce besoin
LA TRANQUILLITE pour toi, et pour moi
et pour ceux que rien n arrête,
une bonne vie, un toit , de quoi manger
et un ciel sans frontières
et l’amour qui avec tant de passion
les mène
quand tous se désespèrent
tous se désespèrent
à cause des autres
qui payent très cher
un contrat
qui ne fut jamais signé
Pour toi , qui n’ arriveras pas au rivage,
pour moi, car maintenant mon coeur s enflamme
si le monde continue
à aller de travers
je ne peux retenir  ce cri
qui réclame
Le Calme  et la tranquillité
pour ceux  que rien n arrête
david bisbal

Publicités