David Bisbal : « TORRE DE BABEL »

Nous sommes les pions d une partie d’échecs pour gagner le pouvoir
il est nécessaire d’apprendre à vivre en harmonie
car pendant que les uns meurent de faim
les autres gaspillent leur temps et leur argent sans rime ni raison
c est clair
ce chant est un appel
et dépéchez vous c est maintenant
regarde mon frère, regarde bien
tout va mal tout est de travers
et il n y aura peut-être pas de seconde occasion de contempler les roses rouges du paradis
regarde bien
vois que le sol s’ouvre sous nos pieds et tu vas tomber
et sous les ruines de Babel quelle importance d’où que tu viennes,
foutu est ce coeur qui saigne maintenant
au gouvernail c’est un groupe d invalides qui s’est encombré d une masse de gens
plus rien n’est important et rien n’est à sa place
on peut sentir tant de stress de larmes de va et vient
et la croix est toujours au milieu de la procession
regarde bien
il est nécessaire d aborder le sujet les problèmes sont là que tu le loues ou le condamnes
les uns noient dans l’alcool leurs peines d autres dans leur taudis s’éclatent les veines
remues toi
car le bateau brûle je vois du sang sur la scène
moi que tu sois avec Jésus ou autrement je te prends et je change le système,
stupide et aveugle est la pâte molle des indifférents et des riches
et aussi la chair à paté des pauvres qui ne savent où ils vont,
nous sommes les pions d un jeu sinistre qui parie sur nos morts jeu de pouvoir mettre le feu
les hommes de raison sont une espèce en extinction
la conscience est morte reste l’écho d une désillusion

Traduction en français par Claude Victorine

MI SUERTE, David Bisbal, traduction en français

vois, un miracle s’est réalisé
les liens se sont brisés qui m’enchainaient au malheur
je me suis attaché à ta vie et
se sont changés en chaleur les frissons glacés de l,hiver
être à tes cotés m’éleva du fond de la mer jusqu,à toucher le ciel
mon corps est sorti de la tempête
je veux crier que je vais pleinement t’aimer
tu es la seule qui ait réussi à changer mon destin

j’ai réussi avec ta lumière
à changer les veilles de mes nuits en ciel bleu
rien ne reste d’hier
le présent est vide mais tu sens que demain je recommence à vivre
benie soit ton âme qui m’a élevé
du fond de la mer jusqu’à toucher le ciel
parceque maintenant tout est programmé si minutieusement personne ne croit plus à la chance