PRIMAVERA, chant de la division Azul, traduction en français

Il est un ange qui va chevauchant
chevauchant avec grâce et vaillance
Il va chantant les tristes histoires
d une guerre qui a foiré.
printemps,loin de ma patrie
printemps loin de mes amours
printemps sans fleurs et sans rires
printemps de guerre en wolchow
et ses eaux qui vont a ladoga
vont chantant cette triste chanson
chanson triste d’amour et de guerre
chanson triste d’amour et de guerre
quand , ivre, s’avance l’ennemi
saoul de vodka et sans vaillance
les strophes de ma chanson
déchirent l’air, plus fort que la mitraille
les strophes  de l’hymne cara al sol
FIEREMENT
chanson ancienne et nouvelle
cara al sol est le plus bel hymne
cara el sol
fièrement mourir en combattant
puisque ma patrie ainsi me le demande
si cette bataille me donne de mourir
je marcherais avec la légion de l’ honneur
je monterais la garde dans les étoiles
je joindrais la brigade des meilleurs.
Auteur inconnu

Publicités

LA MALEDICTION DE MALINCHE, traduction française

La malédiction de Malinche

Mes frères emplumés les virent arriver du Large
c’étaient les hommes barbus
que la prophétie annonçait
on entendit la voix du Monarque dire
que le dieu était arrivé
et nous leur ouvrîmes les portes
à cause de notre ignorance du futur
Ils allaient, montés sur des bêtes
comme les démons du mal
Ils allaient, le feu à la main
et couverts de métal
Seul, le courage de quelques uns d’entre nous
leur opposa résistance
mais ,  à voir courir le sang
ils furent remplis de honte
car les dieux ne mangent
ni ne jouissent de rapine
et quand nous reprimes conscience
tout était fini
dans cette erreur, nous partageons
la grandeur de notre passé
dans cette erreur, nous restames
300 ans esclaves
et ce maléfice ne nous quitte pas
qui est d’offrir a l’étranger
notre foi, notre culture
notre pain notre argent.
Aujourd hui, nous continuons à échanger notre or
contre des perles de verre
et donnons nos richesses
pour leur miroirs qui brillent
aujourd hui, en plein 20 siècle
continuent d’ arriver des blancs
et nous leur ouvrons la maison
et les appelons nos amis
mais si arrive un Indien,
fatigué d’avoir couru la sierra
nous l’humilions et le traitons en étranger
sur sa propre terre
TOI, Hypocrite, qui te montre humble
devant l ‘étranger; mais devient prétentieux
envers tes frères
malédiction de la Malinche,
maladie de notre temps
quand quitteras-tu ma terre
quand feras-tu libre mon peuple ?

VOIR LA VIDEO

SONAR, David Bisbal, traduction en français

REVER
Un jour , je l’ai rencontrée
et à peine l’ai-je vue
je suis tombé amoureux
de son regard
Je lui dit Viens danser
il y a une fête ici
on pourrait y aller
ça dépend de l’heure
rivé à ma montre  pour la voir venir
je suis contraint d’attendre
et soudain paraît la lumière
il semble que je l’ai rêvé
le soleil a consenti à briller
SIMPLEMENT MAGIC
avec toi en cette nuit spéciale
TOI et MOI rêvant plus qu’un petit peu
T0I et MOI rêvant d’un printemps sans fin
TOI et MOI rêvant de plus en plus
TOI et MOI rêvant d’un amour sans fin TOTAL
la lune est a mes pieds et mon sourire
cette fois jamais ne s’arrêtera
Le monde tourne a l’envers
J’en sens battre le rythme
J’aime danser, ton corps près du mien
Je vais être en face de toi
et te montrer que je t’aime ainsi
Toi et MOI, toujours en fête
TOUT est bonheur
jamais on n’arrêtera
Laisse hier par derrière
pour qu’ensemble ça devienne
MERVEILLEUX
le soleil a commencé à briller
complètement MAGIC
avec toi  en cette nuit spéciale
TOI ET MOI rêvant d’un printemps sans fin
de plus en plus
TOI et MOI rêvant d un amour sans fin
TOTAL
emmène moi voler
nous arrivons au soleil
sur les ailes de la lumière
nous arrivons au soleil
rêver est merveilleux
le soleil a commencé à briller
simplement MAGIC
avec toi en cette nuit très spéciale
TOI et MOI rêvant de plus en plus
d’un amour sans fin et TOTAL

VOIR LA VIDEO

LA DESPEDIDA, Daniel Santos, traduction française

L’adieu

Je vais aller dire Adieu a mes copains
parce que, bientôt, je pars à la guerre
et , bien que j’aille me battre
sur d’autres terres
j’y vais pour défendre
MES droits,Ma patrie et Ma foi
OUI, je me sépare de ce que j’adore
et je prie Dieu de ne pas pleurer
parce que je me souviens pour toujours
de mes amours et de celle que
jamais je n’oublierai
seule une partie de moi même me tourmente
parce que je la laisse toute seule ma maman
ma pauvre petite mère qui est si vieille
Qui, en mon absence se souciera d elle ?
Qui me rendra ce service
si c’est  nécessaire ?
Qui la secourra si elle est malade
Qui lui parlera, si elle réclame ce fils
qui, peut-être ne reviendra jamais ?
Qui priera  si elle meurt
Qui mettra une fleur sur sa tombe
Qui me consolera de mon amertume
si je reviens et ne la trouve pas ?

VOIR LA VIDEO

ESCONDIDOS, Chenoa et David Bisbal, traduction en français

Aime moi, pendant que tu sens la vie
qui bat sous ma peau
jure moi encore une autre fois
que tu vas m’aimer plus,
seulement un peu plus qu’hier
comme si tu étais une flamme
et moi sa lumière
pour brûler toi et moi
presque rien, juste un petit peu plus
que le quart d un petit rien.
Cachés, tout seuls pour nous aimer
la chambre obscure
ton corps et le mien
le temps d’un tour d’horloge
cachés, seuls, toi et moi
attrappés, sans pouvoir sortir
de l’intérieur,
de ton intérieur
pendant que nous nous aimons
aime moi….

VOIR LA VIDEO

CAMINA Y VEN, David Bisbal, traduction en français

Camina y ven   Allez,Viens

 

Entre le firmament et tes yeux

Je suis en train de perdre le nord

Liant ton corps au mien

Comptant les étoiles  jusqu’au matin

Je vais, ressassant des histoires d’amour perdu

Et de blessures d’amour

Gravées dans la mémoire

Et qui font que mon cœur s’embrase pour toi

Je compte les heures où tu n’es pas là

Viens dans mes bras

Qui n’en peuvent plus

Il y aura une fois encore

Il y aura que tu viendras

Dis moi que tu m’aimeras

Allez,Viens

Parce que je suis désespéré

Parce que je rêve de te tenir ici a mon côté

Je ne cesse de t’aimer,

D’aimer ton corps de femme

Tu vois que je suis fou de toi,

Que je t’ai dans la peau

Allez,Viens

Parce que je me meurs de peine

Tu sais très bien que la vie est brève

Que le temps nous fuit

Et ne reviendra pas

Que mon cœur n’en peut plus

Que j’imagine ton corps près du mien

Remplissant mes nuits vides

Balayant les traces de ma solitude

Et ainsi, aimer ton corps inondé de lune

Et a chaque baiser, esclave de cette obsession

Gravée pour toujours en mon sein.

VOIR LA VIDEO

HIMNO DE LA ALEGRIA, traduction en français

Hymne a la joie :

Ecoute, mon frère, le chant du bonheur

Le chant joyeux de celui qui attend

Un jour nouveau

Pour voir se réaliser le rêve annoncé

Vis en rêvant du jour nouveau

Où les hommes redeviendront frères

Si ,en ton chemin, la tristesse seule existe

Et le chant amer d’une complète solitude

Pour voir se réaliser le rêve attendu

Vis en rêvant au jour nouveau

Où les hommes redeviendront frères

Et si tu ne rencontres pas la joie

Ici, sur la terre

Cherche la, mon frère, dans les étoiles

Pour réaliser le rêve annoncé

Que les hommes redeviendront frères

VOIR LA VIDEO

EL PROGRESO, Roberto Carlos, traduction en français

Le Progrès :

Je voudrais pouvoir calmer cette folie furieuse
Je voudrais pouvoir résoudre
Toutes les causes impossibles
Je voudrais dire tous les mots
Qui pourraient faire
Que je me sente bien avec toi
Je voudrais pouvoir embrasser
Mon pire ennemi
Je voudrais ne pas voir ces sombres nuages
Au dessus de nous et naviguer
Sans avoir ces nappes d ‘ huile sur les mers
Et des baleines qu’on ne voit plus
Par la faute d’un commerce sans scrupule
Je voudrais être civilisé
A la façon des animaux
J’aimerais ne pas voir la végétation mourir
Sur une terre épuisée
Et dans l’eau des rivières
Les poissons disparaître
Je voudrais Crier que l’Or Noir
N’est pas plus qu’un poison venimeux
Nous savons déjà, qu’a cause de tout cela,
Nous vivons moins bien
Je ne peux accepter certaines choses
Que je ne comprends pas
Comme le commerce des armes de guerre
Qui vit de la mort des hommes
Moi qui voudrais parler de la joie
Au lieu de la tristesse
Je n’en suis plus capable
Je voudrais être civilisé a la façon des animaux
Je ne suis pas contre le progrès
Si il existait un bon consensus
On ne corrige pas des erreurs
En en  faisant d’autres
C’est là ce que je pense.

VOIR LA VIDEO

SIEMPRE FUE MUCHO MAS FACIL …, Orosco et Bisbal, traduction en francais

Il fut toujours beaucoup plus facile :

C’est toujours bien plus facile
D’attendre au soleil
Que d’aller le chercher
Il fut toujours beaucoup plus facile
De s’eveiller pres de toi
Que de le faire tout seul
Ce fut toujours beaucoup plus facile…
Maintenant,le plus difficile
C’est de savoir que tout se fane
Sais tu ce que sera notre amour ?
Notre amour sera bien mieux que ce que je chante
Aujourd’hui, c’est bien plus difficile
Que de nager sans eau, voler sans ailes
Et de se coucher en sachant
Qu’on est déjà assis
Le sais tu ?
C’est nous qui donnons la vie, ou non,
Qui voulons plus que des baisers
Nous sommes ceux qui savent, ceux qui disent
Ce qui vaut le coup, ceux qui montrent le chemin
Et qui se doivent d’etre honnetes
C’est toujours bien plus facile
De dire je t’aime
Qu’on se l’imagine
Aujourd’hui,ce qui fut nous
A besoin d’un peu de temps pour être parfait
Tu sais que je t’attends
Que c’est ma raison d’etre
On est bien plus que ce qui s’est passe
Aujourd’hui,c’est bien plus difficile
Que de nager sans eau, que de voler sans ailes
Que de tomber, sachant
Qu’on est déjà assis
Le sais tu ?
C’est nous qui donnons la vie, ou non
Nous sommes l’echo
De ce que tu veux
Et c’est d’avoir plus que des baisers
Nous sommes ceux qui savons
Qui disons ce qui vaut la peine
Nous inventons un style de vie
Et nous nous devons d’etre honnetes
Toujours il fut plus facile
De dire je t’aime
Qu’on se l’imagine
Nous sommes une partie de l’histoire
Pour toujours
Nous sommes ceux qui
Un jour feront rêver
Nous sommes la vie, nous sommes un,
Et nous sommes forts bien plus qu’hier

VOIR LA VIDEO

________________________________________

LA PODEROSA MUERTE, Los Jaivas, d’apres Pablo Neruda, traduction francaise

La Mort toute puissante :

Quels étaient ces Hommes,

En quel moment de leur évolution

commencée dans la pagaille et dans le bruit,

Dans lequel de leurs changements de fortune,

vécurent ils ce bien indestructible et impérissable

Qu’est la vie.

Tous s’aneantirent, attendant leur mort,

La mort brève habituelle

Et l’accident funeste de chaque jour

Qui était comme une coupe noire

Qu’ils buvaient en tremblant

engagés dans l’escalade

De la pierre

Je suis monte,

A travers les atroces marais,

Des forets abandonnées jusqu’a toi

Machu Picchu , haute cite

D’escaliers de pierre, vers leur triste fin

Celle que la terre ne cache pas

Sous des ruines immobiles

En toi, se trouve a la fois

Le berceau de la lumière et de l’homme

Se mêlent dans le vent

La poussière et l’esprit du condor

Point de départ de l’humanite

Quand la main , couleur d’argile

Se change en argile

Et quand se fermèrent les paupières

Pleines des murs rudes peuples de châteaux

Et quand tous les hommes

Se recroquevillent dans leur trou.

Laissons ces hauts lieux s’enorgueillir

De l’aurore de l’humanite

Ce grand vase contient le silence

une vie de pierre après tant d’autres vies.

VOIR LA VIDEO

EL PUEBLO UNIDO JAMAS SERA VENCIDO, Quilapayun, traduction francaise

El pueblo unido,jamas sera vencido

Le peuple uni ne sera jamais vaincu

Debout, pour chanter

Que nous allons triompher

Ils avancent les drapeaux de l’Union

Et tu viendras défiler avec moi

Et tu verras ainsi

Ton drapeau et ton chant éclater

La lumière rouge du matin

Annonce, oui, la vie qui vient

Elle sera meilleure celle qui viendra

Nous gagner le bonheur

Et en un cri, mille voix de combattants

S’élèveront  et diront la chanson de la liberté

Avec décision, la patrie vaincra

Et aujourd’hui le peuple qui se jette dans la lutte

Crie à grande voix  : en avant

Un peuple uni, jamais ne sera vaincu

La patrie, consolidant l’unité

Du nord au sud se mobilisera

Des Salines arides et pierreuses

Jusqu’au Bosquet austral

Ils seront unis dans la lutte et le travail

Oui, la patrie guidera nos pas et notre avenir

Debout, pour chanter que le peuple va triompher

Femme , avec ardeur et courage

Tu es là , unie aux travailleurs.

 

AMERICA, AMERICA latina, Jose Luis Perales, traduction en français

America, America latina :

Pour moi, tu es la griserie facile

Du meringue et du boléro

De la canne à sucre et du café

De la foule et des fanfares

De la pacotille et du miel

Pour moi, tu as le charme

Des maracas et de la guitare

Du gaucho solitaire et de l’orgie

De la peau brune et du plaisir

De la cannelle et des bananes,

Toujours aimée et toujours maltraitée

Et rêvant de liberté

America, America,

Pour moi, tu as le charme des belles filles,

De la montagne enneigée

De la terre verdoyante sous la pluie tropicale

Le charme des grands espaces

Et du printemps éternel

L’attrait d’un avenir de liberté

Pour moi,tu as l’odeur du tabac, des dattes et du rhum

Le rythme des émigrants qui s’en furent

En chantant une chanson

Tu me parles de torrents et de cascades

Et du sang du paysan luttant pour sa liberté

Pour moi, tu as le charme d’une femme amoureuse

Toujours chérie, et toujours abandonnée

Rêvant sur le front de mer.

VOIR LA VIDEO

TODOS JUNTOS, Los Jaivas, texte de Mario Godoy, aout 2013

Tous ensemble

Ca fait bien longtemps que je vis

En me demandant

Pourquoi la terre est ronde et pourquoi

Il n’y en a qu’ une et pas plus

Pour qui est le ciel

Et pour qui,la mer, pour quoi est le soleil

Qui nous éclaire

Si nous ne voulons pas nous aimer

Ni nous voir

Beaucoup de peines vont nous mener

Tous ,jusqu’à la fin

Mais combien de nuits de tendresse,

Chacune d’elles, nous avons à donner

Pourquoi vivre si separés

Si la terre veut nous unir

Puisque il n’y a qu’un monde

Pour tous.tous ensemble

Nous allons vivre

VOIR LA VIDEO

QUE DIRA EL SANTO PADRE, d’après Violeta Parra, traduction en français

Que dira le Saint Père

vois comme ils nous parlent de la liberté

alors qu’en réalité

ils nous en privent

vois comment ils nous recommandent la tranquilité

alors que leur autorité

nous tourmente.

Que dira le Saint Père

qui vit à Rome

alors qu’ils font la roue

à sa colombe

Vois comme ils nous parlent du paradis

alors que , comme accueil

ils nous tirent à balles

vois, l’enthousiasme des paroles

sachant qu’ils tuent les innocents

Celui qui pratique la mort comme une vertu

en commandant son petit déjeuner

tranquillement et en même temps

commande qu’on passe la corde au cou

ne tient pas compte du cinquième commandement

A cause de toutes ces injustices

mon Petit Vieux

j’ai une grande fureur dans le coeur

pour chanter

que le diable moissonne le blé

dans ta plantation et qu’il l’arrose

du sang de

Julian Grimau.

VOIR LA VIDEO

PARTIDO ALTO, Chico Buarque, traduction en français

On dit qu’il donne, qu’il a donné,

que dieu donnera

c’est la providence,mon pote

et si dieu ne donne pas

comment est ce que ça va se passer,mon pote,

on dit que dieu a donné, qu’il donnera

et si dieu ne veut plus, mon pote

je vais rouspéter, et alors…

dieu donnera, dieu donnera

dieu est un type rigolo

il adore jouer

car, pour me mettre dans ce monde

alors qu’il a le monde entier

il a trouvé plus amusant

de me jeter dans le ventre de la misère

je suis né bagarreur, je suis de Rio

jésus christ, je payerais

pour qu’il m’explique un jour

comment c’est qu’ il a mis au monde

mon tout petit être

je vais courir le monde très loin,

pour faire du grabuge

c’est pour voir si on s’est engagé

avec l’ archiprêtre de la croix

et quel est l’ acceuil pour celui qui reste

dieu m’a fait avec une petite tête

ébouriffée mais de sang froid et des os

simplement quasi sans chair

mais si on me défie et évoque ma mère

je donne des coups à dix contre un

et sans me décoiffer

car j’en ai marre

dieu me donne des mains de velours

pour faire des caresses

dieu me donne la tristesse et la paresse

dieu me donne des grandes jambes

et beaucoup d’astuce

pour courir après le ballon

et fuir la police

mais bientôt  je vous avertis

dieu m’a fait gaucher, toujours debout

incontrolable et insoumis et sous alimenté

et un jour, le vent va tourner et il est bon

de faire attention

car le tout petit être reste libre

et bien que de ton côté

il passe et s’en va

VOIR LA VIDEO

TENGO, Queco et David Bisbal, traduction en français

J’ai un petit rien qui vaut son pesant d’or

Et des envies de te parler du goût qu’il a

Et la chance de me sentir amoureux

Je tiens ouverte sur le monde

La porte de l’espérance

Avec l’espoir de consoler les cœurs de tous ceux

Qui par amour vivent en peine.

J’ai un tout petit logement avec chambre

Et l’univers où peut voler un cœur aventureux

Cherchant la première lueur de l’aube

J’ai ton corps qui roule dans ma mémoire

C’est comme un virus qui , des fois sonne la gloire

Et d’autres fois m’écorche l’âme

Je suis amoureux de toi comme la première fois

Jusqu’à poser la lune sous tes pieds

Pour que tu comprennes que jamais

Je ne cesserai de t’aimer

J’ai tout le bien et le mal que donne l’amour

Et des fois je pense

Que ce serait mieux d’être seul

Mais, tu vois que je ne peux pas vivre sans toi

J’ai des fleurs qui naissent pour le plaisir d’’y penser

Et d’autres herbes qui changent mes sensations

Et , sans paroles , me montrent des rêves

J’ai seulement une vie a vivre comme je le veux

Et bien qu’il me coûte d’arriver à vivre à ma manière

Je souffre de m’éveiller sans te voir

Et si il pleut, ouvre ton parapluie

Tu sais toujours protéger ton chat de l’eau

Et si tu danses sous un soleil ardent

Méfies toi , avec la lune ,

Les brûlures sont plus sensibles

VOIR LA VIDEO

PERROS DE LA NOCHE, Queko et Bisbal

A l’aube, à la recherche de chez moi,

Le corps gavé d’alcool

Perdu dans la ville,

J’entre dans une rue peuplée d’étrangers

Et je commence à trembler

Mes yeux ont vu briller la lame des couteaux

La lune est témoin combien mon corps saigna

Chiens errants de la nuit

Dans mes  poches,  il n’y a rien du tout

Ne m’enlevez pas cette  médaille

Qui est un souvenir de ma mère

Ils ont ri de moi, et joué avec ma médaille.

Ils me plaquent au sol

Je crie de douleur et de rage :

Chiens errants de la nuit,

Dans mes  poches,  il n’y a rien du tout

Ne m’enlevez pas cette  médaille

Qui est un souvenir de ma mère.

Maudite soit l’heure où j’entrai dans cette rue

Car dans cette rue, personne ne passe

Pas même une âme qui peut m’aider.

Je me souviens quand j’entrai dans cette rue

Quand j’ai du passer et mes yeux

Virent briller la lame des couteaux.

La lune est témoin comment saigna mon
corps

VOIR LA VIDEO

LA REBELION, SALSA colombienne, Joe Arroyo, traduction en français

Hommage a la salsa colombienne

Le rebel
Je veux le chanter pour toi , mon frère,
Ce petit morceau de l’histoire des nègres
Qui fut aussi la nôtre
Un caballero parle ainsi ;
Il dit :
En ces années 1600
Quand un tyran commandait
Les rues de Carthagène
Celle-là même où l’histoire se passe
Quand ici arrivèrent ces négres africains
Enchainés qui baisèrent ma terre
L’esclavage commenca
Tu n’obliges pas les nègres à m’entendre
On va danser      musique salsa

Un couple d’africains
Esclaves d’un espagnol
Qui leur donna de mauvais traitements
Et avec sa brunette le trompa
Ce fut alors que ce grand beau nègre
Se révolte et demande à venger son amour
Et c’est pourquoi on entend  dans les enclos
Ne touche pas a ma brunette
Ecoute, toi, ne touche pas a ma brunette
Non,non. Il  dit :
Chacal,pa ti  pa ti
Ni toi ni les autres
Chelito de castro,
Tyran qui abuse de l’honneur des femmes
Ne touche pas à ma brunette
Parce que son être me désire…
Ma brunette , parce que son cœur m’appartient
Il le sait,ce barbare,et toi aussi.

VOIR LA VIDEO

SOY GITANO, Camaron de la Isla

Vraiment, je ne peux me résoudre

A vivre de cette manière

Parce que je ne le peux pas

Et parce que je ne le veux pas

Même si les dieux le voulaient

Parce que je ne le peux pas vraiment

Aie, parce que je ne peux pas vivre sans elle

 Je suis un gitan, et je viens chez toi

Pour partager la chemise

La chemise qui est à moi

Je suis un gitan

Et je viens chez toi

Pour partager cette chemise

Qui est mon seul bien

 Je me retire de cet endroit austère

Je m’en sépare, et je quitte ton oliveraie

Je regrette d’arracher ce lien

Que j’ai tant aimé avoir avec toi

Je m’en vais

 Je suis un gitan

Et moi, ce qui me plaît

C’est de savourer  l’herbe, la bonne herbe

C’est une belle chanson au soleil

C’est une voix claire et sereine

Et une guitare

Et tes yeux                     

 A la lueur laiteuse d’une chandelle

AQUI TE PILLO, AQUI TE MATO, David Bisbal

Coquin , je t’assomme si je t’attrape
Qu’est-ce que tu veux de moi
Maintenant tu viens me chercher
Après tant de troubles
Tu veux rire ?
Il vaut mieux que tu t’en ailles avec le vent
Et renmènes tes menaces

Qu’ est ce que tu veux de moi
Le passé est le passé
Je ne te garde pas rancune
Mais il vaut mieux que tu partes d’ici
Parce que, en plus des sous que tu m’as volés
Je ne t’aime pas

Tu me parlais à chaque instant
Et moi, qui ne voyais pas tes pièges, j’avais l’air d’un idiot bigleux
Toujours tu parlais en faisant des plaisanteries
Et je pense que la mienne
Sera plus qu’un accès de colère

Brigand, je t’assomme si je t’attrape
On a fait mes comptes, là-bas
Et il ne me reste rien.
Que tu viennes pour quelque chose de plus
Ne m’empêche pas de dormir
Il vaut mieux que tu t’adresses à d’autres
A qui tu pourrais expliquer tes vues
Je ne veux pas te juger
Mais, sans toi, je me sens mieux
La confiance et l’enthousiasme
Que j’ai dépensé
Etaient celles d’un idiot ensorcelé
Mais ça, c’est bien fini

VOIR LA VIDEO

BURBUJA, David Bisbal, traduction en français

Je profite de chaque silence,

De tes regards et de tes gestes

Ce sera une mystérieuse aventure

A vivre   vivre  vivre une autre vie

Oubliant la peur,le doute,le stress.

J’invente pour toi un autre idéal, et pour moi,

Pour te regarder, à la dérobée,

Pour voir grandir notre folie

Tu le vois, mes 5 sens sont domptés.

Nous parlons sérieusement et

Laissons tomber un  « je t’aime »

Tranquilles, tous les deux enlacés,

Front contre front, et tout là-haut, la lune

Et là, je t’aime et ainsi, on voit

Deux âmes dans une bulle

Nous inventons des mots, et des codes nouveaux

Protégeant notre amour

Et pour nous rendre libres pour ce rêve

Nous gardons les colombes sous le chapeau

Il y eut la magie de la pluie et l’ avril

Cet avril pendant lequel

Tu t’es peu absentée

Je ne veux pas t’aimer dans l’ombre

Je veux être la lumière et le sel,

Le plaisir à ton réveil

Nous bavardons et laissons tomber

Un « je t’aime » tranquille  , tout deux enlacés,

Nos fronts joints et sur le toit la lune

Et là, je t’aime et ainsi, on voit deux âmes

Dans une bulle

Nous méditons et laissons tomber un « je t’aime »

Tranquilles et tout deux enlacés,

Front contre front, et tout là-haut la lune

Et alors, je t’aime et ainsi sont deux âmes dans une bulle.

Nous parlons et laissons tomber un « je t’aime »

Silencieux, tout deux enlacés, front contre front, et sur le toit la lune,

Et alors je t’aime et ainsi sont deux êtres

Silencieux et nus,toi et moi

Echangeant notre tendresse

La tienne et la mienne

Et tout en haut, la lune.

VOIR LA VIDEO ICI

HIMNO ZAPATISTA, traduction française

Hymne zapatiste de l’armée de libération nationale

L’horizon s’éclaire, combattants zapatistes,

Nos traces montrent le chemin

A ceux qui viennent après nous

Allons, Allons, en avant,

Partons pour le combat qui commence

Parce que notre patrie souffre

Et a besoin de tout l’enthousiasme des zapatistes

Hommes,femmes et enfants, avec entrain,

Toujours nous combattrons

Nous, paysans et ouvriers 

Toujours unis avec le peuple

Notre peuple exige que finisse

L’exploitation des hommes

Notre histoire nous dit de lutter

Pour la Libération

Il faut montrer l’exemple et suivre notre consigne

Vivre pour la patrie ou mourir pour la liberté

 

  _____

NO AMANECE , David Bisbal, traduction en français

Je ne pense pas qu’avec le temps,

je cesserai  jamais de souffrir

quand je me laisse tomber 

sur le côté gauche de ce lit

et que vraiment,tu n’es pas là 

à côté de moi;

Projetées au plafond  

nos ombres paraissent gigantesques

nous avons cru que la vie nous donnerait

un destin magnifique.

La lumière s’éteint dans le ciel

Toi,tu es une étoile filante

un fragment de soleil qui s’évanouit

Moi, je suis celui qui te regarde passer

Voulant oublier  mais sans espoir.

Même sous toutes ces couettes qui me couvrent

je souffre du  froid

je ne rencontre jamais un doux visage 

en me tournant.

Au lieu d’abandonner,c’est ta lumière

que je réclame

Moi, qui essaie d’oublier, sans espoir,

je peux comprendre que tu m’aies « pris la tête »

mais je ne peux m’expliquer que le poids 

de ton absence  m’anéantisse

me privant de soleil.

Moi qui veux vivre une vie à deux

eh bien, il n’y a pas d’espoir

sans toi , il n’y a pas de matin clair.

VOIR LA VIDEO

 



 

SI, PERO NO , David Bisbal, traduction en français

Ni oui, ni non

Ce silence agité trouble mon calme

Un frisson de fièvre se change en anxiété

celle de me dégager de ce noeud

que j’ai sur le coeur, depuis que j’ai vu

qu’elle m’aime

oui et non, parce que je sais que

son amour n’est pas fait pour moi

non mais oui, parce que je sais que

je pourrais être meilleur que

ce que tu as maintenant.

Tu te regardes dans ce miroir,

si j’étais ce miroir,

je te tromperais peut-être

avec le reflet de ton corps

tu sentirais ma hâte à dévorer le temps

c’est ce que je ressens au fond de mes yeux.

Comme dans un abîme, me suis perdu

dans une situation qui prend possession de moi

et ne me laisse pas décider;

La vie le dira

DIEZ MIL MANERAS, David Bisbal, en français

Dix mille manières

Si,avant de s’agiter,d’oublier,et de s’en aller

Avant de parler et de se faire du mal

Puis,se laisser aller et se reprendre

Pourquoi ne pas cheminer avec moi

La main dans la main,sans mot dire

C’en est assez d’être là

Seulement à se regarder

 

Ce n’est pas pour moi,de vivre ainsi

Peut-être ca te va ?

A toi de décider

Il y a mille façons de pardonner

De se réconcilier et d’essayer

De dire toujours la v2rit2

Ne dis pas non

Oui,il y a mille silences

Pour taire certains secrets à cacher

Ne dis pas non

Je sais bien que parfois la routine

Pèse plus que la solitude

Et parfois,une telle obstination

Fait qu’on se sépare

Ce n’est pas …

L’amour meurt sans recours

Si tu le laisses aller

Il n’y a rien à perdre

Cessons de mentir

C’est perdre son temps lamentablement

 

O QUE SERA, Chico Buarque

C’est quoi,l’avenir…
On va,rêvant d’alcôves
on va, s’excitant sous les robes
on va susurrant en vers et en prose
tout ce qui nous passe par la tête
ou sur les lèvres
on va allumant des cierges dans les processions

ils parlent haut dans les troquets
ils crient dans les marchés
que la Certitude est avec eux
mais nature est ce qu’elle est et sera
à savoir   qu’on ne détient pas la Certitude
et jamais on ne tiendra
ce qui n’est pas fixe
et jamais on ne tiendra
ce qui n a pas de forme

c’est quoi cet avenir..
Que tous les avertissements n’iront rien empêcher
que tous les rires iront persifler
toutes les cloches iront carillonner
et tous les hymnes glorifier
tous les enfants iront se déniaiser
et que tous les voisins iront se tourner
vers ce même Père Eternel qui ne fut jamais là
vu quel enfer il aura à bénir
qui n’a pas de gouverne  et jamais n’en aura
celui qui n’a pas de respect
et jamais n’en aura
celui qui n’a pas de bon sens.

Traduction libre

VOIR LA VIDEO ICI

BULERIA David Bisbal, paroles en français

Buleria, si profondément en mon âme
c’est le sang de la terre où je naquis
je t’aime plus chaque jour
de toi, je suis amoureux
depuis que je te vis
Vois,comme je suis follement excité de vivre,
mon coeur battant
parce que il sait que tu es là
Aie, la vie qui palpite d’allégresse
qui ensorcèle mes sens
avec tes baisers de plus en plus
Aie, frissons, la magie de la lune
la beauté de la rose
la liberté de la mer
Aie ,tu es le vin doux des vignes
que je bois sur tes lèvres
á la fontaine d’amour
Que ton souvenir soit toujours
là où je vais
La puretè du ciel comme je l’aime
elle est la lune
sans elle je meurs
J’ai tout gagnè á vivre, ici,a tes cotès
enchainé a ton corps
envouté par la passion
Aie, rien, sans ton amour,
je ne suis rien
je suis une barque à la dérive
qui se noie dans la douleur
le parfum de ton haleine, je veux respirer
et la magie qui est dans ton regard
je suis le héro de tous tes rêves
et plus encore
j’aime ton calme et ta violence
approche toi de moi lentement
laisse toi pénétrer de ce feu qui est en moi
Ne me laisse pas sans ton amour
sans ton baiser  je suis un pauvre coeur,
á tes côtés  je n’ai pas de peines,
je n’ai pas de douleur
Que ton souvenir,toujours, soit où je vais.
Elle a la pureté du ciel. Comme je l’aime
elle est la lune,sans elle je meurs

La Senora CUCARACHA, chanson enfantine

Chansons enfantines:  la senora Cucaracha
Madame Cancrelat
Madame cancrelat s’est acheté un pantalon
tout constellé de boutons
et orné de fanfreluches tellement
qu’il est tocard
à ce que disent les souris
mais une dame Cancrelat
se fout du qu’en dira-t-on

la dame Cancrelat la dame Cancrelat ,
eh bien, ne peut marcher,parce que..
là est la faute,elle n’a pas de pattes arrière

madame Cancrelat s’est acheté un pantalon,
tout constellé de boutons et orné de fanfreluches
tellement qu’il est tocard
à ce que disent les souris
mais madame Cancrelat se fout du qu’en dira-t-on

VOIR LA VIDEO

GRACIAS A LA VIDA Violeta Parra, traduction en français

Vive la vie qui m a tant donné
elle m a donné des yeux magiques
qui, quand je les ouvre me montrent distinctement
le bien et le mal
et un ciel immense
sur fond d étoiles
et, dans la multitude des hommes
celui que j aime

elle m ‘a donné d’entendre tout à mon aise
et la nuit comme le jour
les grillons,les canaris,les marteaux,les turbines,
les aboiements et la pluie
et la voix si tendre de mon bien aimé

elle m a donné la voix et l alphabet
et avec lui, les mots que j’utilise pour nommer
ma mère,mes frères et mes amis
et la lumière éclairant le chemin vers toi

elle a permis que marchent
mes pieds fatigués sur les longs parcours
par les champs cultivés et les déserts et les montagnes
et les marais  et vers ta maison,
ta rue et ton patio

elle m a donné le rire et la tristesse et aussi, de distinguer
la bonne parole de la mauvaise
et les deux éléments qui forment mon chant
et le chant de tous
qui est aussi le mien

David Bisbal : « TORRE DE BABEL »

Nous sommes les pions d une partie d’échecs pour gagner le pouvoir
il est nécessaire d’apprendre à vivre en harmonie
car pendant que les uns meurent de faim
les autres gaspillent leur temps et leur argent sans rime ni raison
c est clair
ce chant est un appel
et dépéchez vous c est maintenant
regarde mon frère, regarde bien
tout va mal tout est de travers
et il n y aura peut-être pas de seconde occasion de contempler les roses rouges du paradis
regarde bien
vois que le sol s’ouvre sous nos pieds et tu vas tomber
et sous les ruines de Babel quelle importance d’où que tu viennes,
foutu est ce coeur qui saigne maintenant
au gouvernail c’est un groupe d invalides qui s’est encombré d une masse de gens
plus rien n’est important et rien n’est à sa place
on peut sentir tant de stress de larmes de va et vient
et la croix est toujours au milieu de la procession
regarde bien
il est nécessaire d aborder le sujet les problèmes sont là que tu le loues ou le condamnes
les uns noient dans l’alcool leurs peines d autres dans leur taudis s’éclatent les veines
remues toi
car le bateau brûle je vois du sang sur la scène
moi que tu sois avec Jésus ou autrement je te prends et je change le système,
stupide et aveugle est la pâte molle des indifférents et des riches
et aussi la chair à paté des pauvres qui ne savent où ils vont,
nous sommes les pions d un jeu sinistre qui parie sur nos morts jeu de pouvoir mettre le feu
les hommes de raison sont une espèce en extinction
la conscience est morte reste l’écho d une désillusion

Traduction en français par Claude Victorine

HASTA SIEMPRE COMANDANTE, traduction en français

Pour toujours nous te chérissons
parce que l’histoire nous a appris
les hauts faits où l’éclat de ta bravoure
t’a encerclé dans la mort

Ici demeure le pur
l’ineffable éclat
de ta chère présence
tu viens, brûlant d’ardeur
avec le soleil du printemps
et avec la lumière de ton sourire
pour planter notre drapeau.

Ton amour révolutionnaire
te mène vers une nouvelle societé
où on attend la fermeté
de ton bras sauveur
nous serons en première ligne
comme soudés à toi.

nous te suivons et avec Fidel nous déclarons
hasta siempre comandante

ESTA AUSENCIA, David Bisbal, traduction en français

Cette absence

Au réveil, le vide glacé de ton absence
me fait regretter les heures passées dans notre chambre
le souvenir de toutes les larmes qui furent les nôtres
me déchire le coeur
parcourir le chemin que nous avons tracé ensemble
c’est toucher au fond du coeur
un silence profond
vouloir oublier les blessures d’un amour  profond
c’est mentir de nouveau
pour refuser ton absence
cette absence si grande, si dure, si profonde
qui met en pièces ma raison
cette absence nette, sans équivoque
cloue ton amour en moi
cette absence qui endeuille le fond de l’âme
qui brûle par dedans, mes rêves et mon calme
cette froide absence , de contact et ce silence
qui égrène les heures sans pitié
cette absence infinie de jour et de nuit,
n’a pas de fin
il fut si facile de dire que l’adieu guérirait
les épines clouées dans ton âme et dans la mienne
cette absence me crie que la vie est finie
parce que tu ne reviendras pas
tu le vois,ton départ n’a servi à rien
parce que rien n’apporte de répit
à la noirceur de ma solitude
tu le vois je suis vaincu sans avoir le calme
que ne donnerais-je pour te voir
et tout oublier
pour cette froide absence de contact…
cette absence si grande si dure et si profonde
qui met en pièce ma raison
cette absence si nette et sans équivoque
cloue ton amour en moi
cette absence qui endeuille le fond de l’âme
qui brûle à l’intérieur mon rêve et mon calme
cette absence me crie que la vie est finie
parce que tu ne reviendras pas
et ton départ me blesse
et ton souvenir fait trembler mon coeur
comment oublier, si on ne le veut pas
parce que, sans toi, mon amour
je mourrai
cette froide absence sans contact,et silencieuse
qui compte les heures sans pitié
cette absence infinie, de jour et de nuit,
n’a pas de fin
il fut si facile de dire que l’adieu soignerait les épines clouées
dans ton coeur et dans le mien
cette absence me crie
que la vie est finie
parce que tu ne reviendras pas

LLORARE LAS PENAS, David Bisbal, traduction en français

VOIR LA VIDEO

Pleure, oui, pleure,  pleure,

pleure, ta peine

crie et hurle ,pleure

pleure ta peine,

mon coeur est en tes mains

puisque avec tout je te l’ai donnée

et toute cette souffrance

montre que j’ai été mal traité

je me meurs

pour tes caresses et tes baisers

mettant mon être à vif

mon coeur est entre tes mains

et je ne peux le récupérer

je ne sais comment se libère

un coeur ensorcelé

esclave de ton amour

vagabond qui agonise de douleur

je vais passer les nuits

dans une solitude cruelle

et du fond du coeur

je sais que tu vas me manquer

je pleurerai la peine de mon coeur ensorcelé

je souffrirai les plaintes de ce coeur envoûté

mais je ne vais pas te pardonner

je sais que je ne retournerai pas

chercher ces vieux sortilèges

qui ne marchent pas

je pleurerai la peine de mon coeur ensorcelé

je souffrirai la plainte de ce coeur amoureux

mais je ne vais pas te pardonner

je sais que je ne retournerai pas chercher ces vieux maléfices

qui ne marchent pas

je pleurerai la peine de mon coeur ensorcelé

je sais que ta chaleur va me manquer

mais le temps sait guérir

cette blessure clouée dans mon coeur amoureux

mon coeur est entre tes mains

je ne peux le récupérer

je ne sais comment se libère

un coeur ensorcelé, esclave de ton amour

vagabond  qui agonise de douleur

je vais passer mes nuits dans une solitude cruelle

 

DESNUDATE MUJER, David Bisbal

Mets toi nue,mon amour,
oublie l’autre,
ce soir,le serpent tentateur
vient nous mordre

déshabille toi,ma mie
et déshabille moi en même temps
que nos deux corps nus
voient venir le matin

Laisse ton instinct exploser,
je sais que tu le désires
comme je le désire moi aussi

déshabille toi
aujourd’hui,tu vas être infidèle
quand mes mains t’auront effeuillée
tu te sentiras libérée

Dépouille toi
et offre moi ton être
bois mon désir, encore et encore
et prouve moi ton amour

La pluie qui est essentielle
à ton corps et au mien
balayera la sueur de notre passion
ou
de nos corps passionnés
la sueur ruissellera comme la pluie

Toute nue,tu es la limpidité parfaite
de l’intimité
tes seins,la source ou je veux me noyer

Laisse exploser ton instinct
je sais que tu le désires
comme je le désire moi-même

Déshabille toi,
aujourd’hui tu vas être infidèle
quand mes mains t’ auront éffeuillée
tu te sentiras libérée

Dépouille toi
et offre moi ton être
bois mon désir encore et encore
je vais  voler ta flamme.
Parce que tout est arrivé
sans rimes ni raison,
tu le sais mon amour,  c’est ça la passion
toi et moi tout nus.
je t’aime mon amour

Déshabille toi
et offre moi ton être
bois   mon désir encore et encore,
et savoure ton plaisir .

VOIR LA VIDEO

ALMERIA TERRA NOBLE, Tomatito et David Bisbal, traduction française

Moitié Chrétiens, moitié Maures
ils en vinrent à croiser leurs sangs,
venue d’une terre lointaine
qui ne se mire pas dans la mer,
la casbah, en sentinelle
protège toujours tes beautés,
aussi fait la torre de la Vela

je te chante au clair de lune
jusqu’au réveil de l’aube
le ciel qui baigne ton image
et les fleurs de tes jardins
les fleurs de tes jardins
qui en pleine mer
te rendent nostalgique

Almeria, terre noble
source d’inspiration des passions
et des chants
le soleil te fit naître par bonté
toi, sortilège de beauté.
il est en toi un seigneur
qui peut clamer à grands cris
je suis du pays des toreros
Almeria

VOIR LA VIDEO

AMANTE BANDIDO, david bisbal, traduction en français

Moi, je serai le vent
qui se faufile dans l’obscurité
Toi,la rosée,le baiser glacé
qui m’enflamme
je serai le tourment et l’amour
et toi, le flot qui nous entraîne tous les deux
tu ne dira pas non.
Je serai ton amant secret
au coeur blessé
ton captif, ton prisonnier
ta passion à toi, ton ennemi en or:
un débris de cyclone
je me perdrai en un moment avec toi
je serai ton homme à toi,
renoncant a ce que je fus
sans mystère
je serai ton amant caché
au coeur blessé,; débris de cyclone
je me perdrai pour toi en un moment

pour toujours, je serai ton héros
je serai ton amant qui mourra soumis
dans un oasis interdit je serai ton héros adoré

pepi fernando db buleria dec 2012

TODO POR USTEDES, david bisbal

Tout pour vous
pour vous qui mettez votre âme dans chaque concert
pour vous, j’y mets toujours mon coeur,
pour les heures que vous attendez pour chanter avec moi
et plus tard bâtir un univers sur ma chanson
pour vous tous je vais chanter
et pour vous que je veux remercier
de n’être pas seul ici ce soir et de vous avoir toujours avec moi
m’aimant sans condition
Vous me donnez tant d’amour
que je n’abandonnerai pas
même si je devais traverser le désert à pied
pour me joindre à vous
vous me donnez tant d;amour
que tout pour vous et pour toujours
pour toujours j’offrirai ma voix
pour toujours je me produirai sur scène
et garderai entre mes bras tout cet amour

VOIR LA VIDEO ICI

YO SOY GITANO, Sandro America, paroles en français

Seigneur des grands chemins
amoureux et aventurier
je suis de la race gitane
son prince et son héritier
une race dont l’histoire est si vieille
qu’elle s’ est perdue
cavalcade vouée à la mort
mais son cheval c’est sa vie

je viens de terres lointaines
celles d’où vient le jour
je n’ai ni nation ni patrie
puisque la terre est toute à moi
je suis le père de la joie et le frère de la tristesse
je me rebelle contre l’ injustice
et me rend à la beauté
et bien que je ne porte pas de couronne
je suis un souverain régnant
car avec grand orgueil , seigneurs
je suis un gitan

TE PROPONGO, Sandro America, traduction en français

Insouciant,un beau matin , me promenant, une fleur a la main,
vers ta fenêtre
ou bien, parcequ’un violon tzigane
nous charme de savoix
je t’invite
à changer l’intrigue de ce film qui regarde constamment en arrière
je te propose des choses simples.
parfois les choses simples sont les sources d’un amour.

je ne te propose pa sle soleil ni les étoiles
et ne t’offre pas non plus un chateau en espagne
je tiens à te donner les bonheurs simples et communs et modestes
je te propose une aube de caresse
et l’offre de mes bras pour partager une aventure…
simplement je te propose..eh bien,
que tu m’aimes

TE EXTRANO, David Bisbal, traduction en français

Comme ces nuits manquent d’étoiles
comme ces lendemains manquent de joie
ne pas être avec toi bon dieu,comme ca fait mal.
tu me manques
quand je me promène
quand je pleure, quand je ris,quand le soleil brille
quand il fait très froid
parce que je te sens comme une autre moi-même
comme les arbres pleurent l’automne
pendant ces nuits où ne s’unissent pas nos rêves
tu ne t’imagines pas,mon amour
combien tu me manques
à chaque pas où je me sens solitaire,
a chaque moment ou je vis le quotidien
je me meurs mon amour
parceque tu me manques
quand l’aurore commence à raviver les couleurs
avec tes vertus avec tous tes defauts pour ce que tu veux
je ne sais mais tu me manques

AVE MARIA, David Bisbal, paroles en français

Ave Maria , quand seras tu à moi,
si tu me voulais, je te donnerais tout.

Ave Maria quand seras tu à moi ,
dans mon ciel a moi, je t’enlèverai
dis moi seulement un mot,qui me rende la vie
et qui se niche dans mon coeur
parce que sans toi je n’ai rien rien du tout
couvre moi de baisers ,prend moi sous ta bonne garde
quand je te vois ,je ne sais ce que je ressens
et quand je te tiens je brûle en moi
et de plus en plus , je suis amoureux
tu es ce que j.aime tu es mon trésor
sans toi je me sens tout perdu
fais ton apparition
emmènes moi toujours avec toi
réchauffe moi de ta flamme je ne demande rien d’autre rien de plus

dis moi si tu seras à moi
dis le me le ..dis le me le…

MI SUERTE, David Bisbal, traduction en français

vois, un miracle s’est réalisé
les liens se sont brisés qui m’enchainaient au malheur
je me suis attaché à ta vie et
se sont changés en chaleur les frissons glacés de l,hiver
être à tes cotés m’éleva du fond de la mer jusqu,à toucher le ciel
mon corps est sorti de la tempête
je veux crier que je vais pleinement t’aimer
tu es la seule qui ait réussi à changer mon destin

j’ai réussi avec ta lumière
à changer les veilles de mes nuits en ciel bleu
rien ne reste d’hier
le présent est vide mais tu sens que demain je recommence à vivre
benie soit ton âme qui m’a élevé
du fond de la mer jusqu’à toucher le ciel
parceque maintenant tout est programmé si minutieusement personne ne croit plus à la chance

NAVIDAD : Noël, chanson de David Bisbal et Rafael

Le bon noël et l’autre…
un poélon rempli de chataignes,
une nuit de baisers,de chandelles ,et de parfums,
la grand mère avec son habit de ciel bleu,
les maisons qui sentent bon la brioche et le vin
les sieges qui sont la pour ceux qui sont calmes
les verres levés à la santé de ceux qui arrivent
les photos dans l’ordinateur toujours tres vieilles
le silence à attendre les douzes coups de minuit ….

si ce n’est les lumières de néon
les souvenirs qui ravivent l’illusion
s’ il n’y avait pas les décembres pour penser à toi
si il n’y avait pas les cartes en papier glacé avec l’étoile et l’enfant Jésus de Bethleem
il n’y aurait guère l’occasion de boire à ta santé avec cet éternel refrain
une année sans amou r
mais un jour pour aimer
Jerusalem est devenue une pute blanchie
pas de bonnes journées ni de matins qui chantent
Adam colle toujours à Eve des enfants dont on ne sait qui les soignera
la guerre sainte est une guerre d’argent
les sages-femmes mettent au monde des angelots noirs
les rues sont le refuge des sans-papiers et de ceux qui sont sans toit

Bisbal et Rafael